Dysposer les images [7/8] – Dysposition

Dysposer est pour moi une manière de réouvrir ma pratique du design graphique. C’est un acte qui me permet de repenser sans cesse des formes, qu’elles soient visuelles, textuelles ou hétérogènes, mais c’est surtout un acte qui me permet de revoir, dans le sens de voir autrement (une méthodologie citationnelle).

Dysposer les images [4/8] – Anachronie

Dysposer est pour moi une manière de réouvrir ma pratique du design graphique. C’est un acte qui me permet de repenser sans cesse des formes, qu’elles soient visuelles, textuelles ou hétérogènes, mais c’est surtout un acte qui me permet de revoir, dans le sens de voir autrement (une méthodologie citationnelle).

Dysposer les images [1/8] – Seuils et Détours

Dysposer est pour moi une manière de réouvrir ma pratique du design graphique. C’est un acte qui me permet de repenser sans cesse des formes, qu’elles soient visuelles, textuelles ou hétérogènes, mais c’est surtout un acte qui me permet de revoir, dans le sens de voir autrement (une méthodologie citationnelle).

Le Feu Follet

Cette édition est une retranscription du film Le Feu Follet de Louis Malle (1963), oeuvre écrite initialement par Pierre Drieu la Rochelle (1931). Il s’agit d’observer la transposition d’une oeuvre littéraire en oeuvre cinématographique, puis de revenir au langage écrit par le biais des sous-titres, dévoilant ainsi les pertes, les ajouts, les évolutions d’une narration qui traverse les années et les moyens de la montrer.