La littérature comme (trans)dispositifs réfléxifs – Réécritures et transpositions

Chaque livre a ce que l’on pourrait appeler un système de classification en soi (et pour lui-même) de part son découpage hiérarchique, son organisation : chapitres, parties, tomes, actes, scènes, etc. Aussi, des ‘’outils’’ internes viennent aider le lecteur à aborder cette gradation via des espaces comme le sommaire, l’index ou la table des matières.
Ce découpage hiérarchique, cette structure interne pourrait être transposée, devenir autre chose, aller au-delà du concept littéraire. Nous explorerons par le biais d’études de cas, allant de l’ouvrage papier à l’archive en ligne, les possibilités que donnent le livre comme objet, comme extension.

Fiction #01

Fiction #01 retrace, compile, un peu plus d’un an d’existence et de publications de Forme Libre.  Objet témoin ponctué de vert fluo, on espère pour les années à suivre éditer un nouvel opus-couleur par an, et ainsi continuer cette archive naissante en perpétuelle augmentation. Malgré des parutions temporellement irrégulières, on s’est dit que l’on avait

Dysposer les images [4/8] – Anachronie

Dysposer est pour moi une manière de réouvrir ma pratique du design graphique. C’est un acte qui me permet de repenser sans cesse des formes, qu’elles soient visuelles, textuelles ou hétérogènes, mais c’est surtout un acte qui me permet de revoir, dans le sens de voir autrement (une méthodologie citationnelle).